Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

Dominik Richert, Alsacien incorporé dans l’armée allemande (il désertera en juillet 18) se trouve en avril 18 près de Marcelcave : « on ne pouvait avancer que lentement sur ce terrain détrempé par la pluie, tant la boue gluante nous collait aux bottes. J’entendis appeler dans le bas-côté de la chaussée : ‘Fritz, Fritz et quelques …

Lire la suite

René Louis Marcel WIESSLER, né en 1891, est un alsacien dont l’engagement militaire a été refusé par l’armée française en 1914. Il a combattu dans l’armée allemande au niveau de la frontière entre la Russie et la Pologne en tant que sous-officier d’artillerie jusqu’à la chute du front russe en novembre 1917. Il rentre en …

Lire la suite

Alfred Schmitt est Alsacien et donc incorporé dans l’armée allemande. Le 12 juillet, Alfred revenait en bicyclette à Montdidier, après une inspection de la position des mortiers, quand un obus a éclaté sur la route. Un éclat l’a atteint dans le dos et l’a traversé de part en part, le tuant sur le coup. Il …

Lire la suite

René Louis Marcel WIESSLER a peint l’église de Warsy : « Mon grand-père paternel est Alsacien, ce qui, en 1914, signifie Allemand. Il voulu s’engager avec les Français. Il est allé jusqu’à Belfort, qui était encore une ville française, mais on lui a alors répondu qu’on n’avait pas besoin de lui ici. Il est donc retourné …

Lire la suite