Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

Le comte Heinrich von Reichenbach était né en 1895, il avait trois frères et une soeur. Elève d’une prestigieuse école prussienne, c’est aussi dans un prestigieux régiment qu’il fut enrôlé.

Le 8 août 1918, son bataillon était au repos à Harbonnières, mais vint au secours des autres bataillons au bois de Hangard.

339140648_HeinrichGrafReichenbach.JPG.c243edce51bc4c9bf2dd1f30880bd48d

A ce qu’ont raconté ses camarades, il a refusé de se rendre – ce qui lui fut fatal. Son corps, peut-être enterré provisoirement dans le secteur, n’a pu être retrouvé. Ses restes ont probablement été transférés soit à Rancourt, soit à Vermandovillers (où son nom figure sur l’ossuaire).

Des trois frères, un seul a survécu (qui fut fait prisonnier à 17 ans).

source : informations et photo transmises par son petit-neveu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :