Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

Thomas Bashforth, né en 1888 dans le Nord de l’Angleterre, s’est engagé dès août 14 dans la ‘Durham Light Infantry’. (11th DLI). Au retour de sa dernière permission, il aurait envisagé de déserter. Le 27 mars, la 11e  DLI tenait une ligne de tranchées au Sud et à l’Est d’Arvillers. Lors de l’avancée allemande, il fut grièvement blessé. Un de ses camarades, Towers, le prit sur son dos, mais ils furent touchés par un autre tir, qui tua Thomas et blessa Towers, qui survécut.

Il avait une femme, Florence, et trois enfants : Ethel, Thomas et John Raymond.

Après guerre, sa dépouille n’a jamais été retrouvée; son nom est donc cité sur le Mémorial de Pozières, avec plus de 14000 soldats disparus entre le 21 mars et le 7 août 18. Pozières (lien vers le site de la Commission)

bashforth

source : ce site, rédigé par son petit-fils – et qui commémore la 11e DLI et ses soldats

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :