Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

Leopold Buchheimer était né en 1881 au Pays de Bade. Si peu de détails sont connus sur lui-même, on peut supposer qu’il s’occupait, dans le ‘train’ de chevaux (son père et son oncle étaient maquignons ), on peut se demander quel aurait été son sort, s’il avait survécu : sa sœur fut déportée, en 1940, avec son mari en France (Gurs), sa nièce avait déjà fui le nazisme en 1936 et s’était réfugiée d’abord en région parisienne, puis dans la Creuse, où elle fut raflée en 1942 avec mari et enfants, puis emmenée à Drancy et à Auschwitz.

BuchheimKLEINer_LeopNNNNNNNold_Sterbeintr

Leopold a été blessé à Piennes et est mort le 11 avril 18 dans l’ambulance qui l’amenait à Piennes

Il repose à Andechy :

L_Buchheimer_gr_2_

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :