Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

Otto Kary Inf. Reg. 40

Otto KARY, né en 1899, est recruté en 1917 ; à partir de février 1918, il est en France : Laon, frontière belge – et, à partir de fin avril, dans notre secteur : Roye, Tilloloy, Rollot, Courcelles-Epayelles.

Le 16 août, il est blessé dans le dos à Tilloloy, fait prisonnier. Sa blessure n’est soignée que tardivement. Sa captivité (Breteuil, Ailly s/Noye, Le Mans et au Luxembourg) se terminera en janvier 1920 ; le 16/11/19, il écrit d’Ailly s/Noye : « la libération, ce n’est pas pour tout de suite, nous sommes de la main d’oeuvre pas chère et ils peuvent faire de nous ce qu’ils veulent« .

Otto Kary Kriegsgefangener 1919

1919

Ses deux frères ont également été blessés, mais ont survécu. Dans les années 20, il ouvre un commerce et se produit de temps à autre comme acteur amateur.

Son petit-fils a retracé son histoire ; pdf ici (qui comporte de nombreux documents)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :