Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

 

Franz Feldmann, né le 21/6/1893 à Münster en Westphalie, a été tué le 4/4/1918 à 8h30 du matin près de Mongival ; il repose désormais dans l’ossuaire du cimetière allemand de Montdidier. En quittant sa famille, il aurait dit :  « Et maintenant, je vais devoir tirer sur des gens qui ne m’ont rien fait de mal. »

extraits des lettres reçues de camarades :

  • « je voulais aller vers lui, mais j’ai été blessé aussi ; il s’était enroulé dans une couverture, il n’a rien dit, ne s’est pas plaint. Environ une demi-heure après, il s’est retourné et a encore été touché plusieurs fois »
  • « je ne peux vous dire où et comment il a été enterré, mais il est presque certain qu’il repose à la lisière du bois »
Franz Feldmann ruht auf der Kriegsgräberstätte in Montdidier.Endgrablage: Kameradengrabfeldmann3_kl__2551-32570-original

ses restes sont dans l’ossuaire du cimetière de Montdidier :

source

& photos de Montdidier par l’auteur de ce blog

Une réponse sur « Sauvillers-Mongival – avril 18 »

  1. Helga Leppert dit :

    Das Leid des Soldaten auf den Punkt gebracht: « Ich muss auf jemanden schießen, der mir nie etwas getan hat! »
    Und ich fürchte, dass sich daran niemals etwas ändern wird …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :