Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

Aquarelle | Wiessler and René

René Louis Marcel WIESSLER a peint l’église de Warsy :

« Mon grand-père paternel est Alsacien, ce qui, en 1914, signifie Allemand. Il voulu s’engager avec les Français. Il est allé jusqu’à Belfort, qui était encore une ville française, mais on lui a alors répondu qu’on n’avait pas besoin de lui ici. Il est donc retourné à Mulhouse. Il a connu l’arrivée des Français en août 1914, croyant alors être libéré. Mais peu de temps après, les armées françaises sont reparties, la libération fut donc de très courte durée. Il a vécu la bataille de Mulhouse, participant à tous les combats, obligé de servir du côté allemand. Cependant, il ne se bat pas contre des Français, car il est alors à la frontière polo-russe. Il arrive sur ce front à Noël 1915. Ensuite, comme les Allemands cherchaient des gens ayant un certain niveau d’instruction et qu’il avait le niveau bac, il est donc parti en formation pour 6 mois, pour devenir artilleur. Il revient en janvier 1916, sous-officier d’artillerie, où il reste jusqu’en novembre 1917. La tradition familiale qui raconte que quand le front russe s’est effondré, il a été envoyé en Roumanie, pour garder les puits de pétrole. Il s’est par la suite, en 1918, retrouvé en France »

source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :