Somme 18

mars à septembre 1918 dans le Santerre

guadeloupe, vieux habitants, 14-18, gabou1168 jeunes guadeloupéens sont tombés face à l’ennemi au cours des quatre années de guerre, dont Fernand Maurice Gabou, né en 1893.

« Il rejoint le 15 mai le 3ème de Marche aux Armées pour retourner au front, intégré dans le 3ème régiment de Zouaves.

A cette époque, la seconde bataille de la Somme est en cours. Les Allemands ont lancé une offensive qui a déstabilisé les lignes alliées mais les premières troupes américaines débarquent à Cantigny et que Foch reçoit le commandement unique de toutes les forces. L’offensive allemande s’est trouvée freinée à l’est d’Amiens le 28 mars 1918.

Les alliés lancent alors une contre offensive durant l’été et c’est dans la Somme, à Guerbigny-Marquivillers que Fernand Gabou est tué au combat le 10 août 1918. »

son parcours complet est ici : http://www.guadeloupe-karukeravisit.fr/histoire/pour-la-france-1914-1918/

GABOUarchives_F050840R

 

Il repose désormais à la

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :